Qui sommes nous ?

Ce projet a été créé par Virginie Pouille-Devillier et Anaïs Pourrit. Leurs projets personnels de proposer la pédagogie Montessori et de créer un lieu d’accueil répondant à notre vision de l’éducation et du monde dans lequel nous souhaitons faire grandir nos enfants les ont amenés à créer cet oasis et à devenir éducatrices Montessori et Assistantes Maternelles.

En janvier 2018, Anaïs, pour des raisons personnelles a quitté le projet.

Virginie est présidente de l’association « graine de demain » et gère les activités associatives de l’oasis.

Ludivine Lanvin-Dallenne et Aurélie Le Sann ont rejoint le projet en novembre 2017 et s’occupent au quotidien des enfants de la MAM Graine de demain.

Virginie Pouille-Devillier :

IMG_20160412_113045

Passionnée par les différentes cultures et par les langues étrangères, j’ai choisi de vivre à l’étranger pendant près de sept ans pendant mes études et puis en y travaillant, d’abord en Equateur, puis au Japon et en République tchèque. J’ai tour à tour occupé des postes de chargée d’affaires dans le domaine du tourisme d’affaires et de l’événementiel ou d’enseignante d’anglais (de la maternelle aux adultes). Ma préoccupation pour l’Humain dans mon travail me ramène toujours à l’enseignement. Je me suis formée à la pédagogie Montessori depuis 2010 et j’accompagne des enfants petits et grands dans leurs apprentissages, par différents biais (indépendante, associatif, intervention dans l’éducation national…) Mon parcours m’a permis de découvrir des philosophes, penseurs ou spécialistes (Krishnamurti, C. Gueguen, P. Rabhi,… ) qui me permettent de continuer mon parcours de formation de manière à toujours progresser dans ma pratique. Et j’ai aussi le bonheur d’être la maman de Rafaël qui  m’a accompagné pendant un an à la maison.

Ludivine Dallenne Lanvin :

Après avoir travaillé auprès de la population tsigane suite à ma formation d’éducatrice spécialisée, j’ai vécu à Londres pendant un an puis j’ai travaillé comme « éducatrice de rue » dans les quartiers dits « difficiles » pendant dix ans. Les actions que j’ai menées auprès de jeunes mamans en situation d’isolement m’ont amené à me former pour accompagner les parents dans leur fonction parentale.

C’est lors de ma formation d’éducatrice de jeunes enfants que j’ai découvert les formations dites alternatives et que j’ai eu le plaisir de découvrir le fonctionnement de la crèche parentale. L’expérience en tant que responsable pédagogique qui a suivi, m’a permis de vivre l’accompagnement des jeunes enfants dans un environnement bienveillant avec la présence des parents au quotidien.

Mes différentes expériences m’ont permis d’acquérir des compétences dans l’accompagnement adapté de chaque enfant visant son bien-être, son épanouissement et sa sécurité affective. Mais aussi, dans celui des familles afin de soutenir et de valoriser leur fonction parentale. Je considère les parents comme des partenaires. Nous avons, en effet, un objectif commun indéniable qui nous amène à « coéduquer ». Mon parcours personnel et professionnel est animé par des valeurs fondamentales basées sur la solidarité, le respect de l’autre et de l’environnement, la prévention, l’accès à l’autonomie. Pour les mettre en mouvement et en action, ma réflexion et mes pratiques se basent sur une observation accrue des besoins des enfants et des familles, la prise en compte et au respect de la diversité, l’accès à la culture et à l’expression, une volonté de valoriser les ressources et compétences de chacun.

Publicités